Dans le but de favoriser la croissance des entreprises, inclure les salariés semble être la priorité et pour ce faire, beaucoup de changements ont été proposés par le projet Pacte : relance des fonds Eurocroissance, soutient de l’épargne salariale et de l’épargne retraite, stimulation de l’actionnariat salarié, financement participatif dans le PEA-PME…

Et c’est sans perdre un instant que la sécurité sociale a appliqué, depuis le 1er janvier 2019, les mesures d’exemptions du forfait fiscal, pour les entreprises de 1 à 49 salariés, sur tous les versements d’épargne salariale (participation, intéressement et abondements). Il est aussi supprimé pour les entreprises de 50 à 250 salariés mais uniquement sur l’intéressement.

D’autres actions sont en cours, notamment pour l’exemptions fiscales pour les filiales de grands groupes et pour aider les TPE et PME à passer à l’acte.